Skip to Main Content

Pour une conversation efficace avec votre voisin

Si les activités (ou le manque d’implication) d’un voisin vous cause des problèmes, vous pouvez probablement les résoudre rapidement en allant simplement lui en parler. Une communication claire avec votre voisin permettra de résoudre efficacement les problèmes et de les empêcher de dégénérer en différends plus graves.

Certes, il peut être stressant d’aborder de telles situations dans votre communauté condominiale. Toutefois, certaines mesures s’offrent à vous pour vous préparer à une conversation productive et positive.

Avant la conversation

  • À préparer : Prévoyez ce que vous allez dire à votre voisin avant de lui parler. Il peut être utile d’écrire les points que vous souhaitez aborder, afin de vous y référer pendant votre conversation.
  • Définissez le problème : Assurez-vous de pouvoir décrire clairement le problème et sa cause.
  • Décrivez en quoi la question est importante pour vous : Il est souvent utile de discuter des raisons pour lesquelles la question abordée est importante pour vous, plutôt que de mettre l’accent sur le problème lui-même. En expliquant pourquoi la question vous tient à cœur, votre voisin et vous pourrez parvenir plus facilement à un compromis avantageux pour tous.
  • Envisagez les solutions possibles : Réfléchissez à d’éventuelles solutions au problème avant d’en discuter avec votre voisin. Lors de la prise en compte des différentes solutions possibles, tentez de voir les choses du point de vue du voisin. Si vous pensez avoir trouvé une solution possible, assurez-vous de pouvoir bien définir les responsabilités de chacun.
  • Choisissez un moment approprié : Choisissez pour votre conversation un moment qui fonctionne bien pour toutes les parties impliquées. Si vous ou votre voisin vous sentez pressé, il se peut que vous soyez plus agité ou dépassé.

Pendant la conversation

  • Soyez poli et courtois.
  • Évitez d’utiliser des mots accusateurs et de blâmer l’autre.
  • Écoutez attentivement et tenez compte du point de vue de votre voisin.
  • Si vous ne saisissez pas les propos de votre voisin, demandez-lui de les clarifier.
  • Essayez de maintenir un ton amical. Rappelez-vous que votre voisin et vous partagez probablement les mêmes objectifs à long terme, et que vous pourriez vivre à proximité l’un de l’autre pendant plusieurs années.
  • Essayez de garder votre calme. N’oubliez pas que c’est peut-être la première fois que votre voisin entend parler du problème.

Après la conversation

  • Prenez note de ce qui a été abordé, ainsi que de la date et l’heure de votre conversation.
  • Si un accord a été conclu, il pourrait être utile de l’écrire et d’en fournir une copie à votre voisin.
  • Assurez le suivi de tous vos engagements, ainsi que de ceux pris par votre voisin.
  • Si le problème se présente à nouveau, essayez d’entamer une nouvelle conversation avec votre voisin. Il s’agit peut-être d’un simple malentendu.

Prochaines étapes

Si vous avez déjà parlé à votre voisin, mais que le problème persiste, il pourrait être utile d’envisager de vous adresser à votre gestionnaire de condominiums ou à votre conseil. Bien souvent, votre gestionnaire ou votre conseil s’adresseront à votre voisin en votre nom afin de tenter de résoudre le problème.

Savoir plus sur les problèmes les plus communs en copropriété.